Réinitialiser le mot de passe

Your search results
10 juillet 2019

Entretien avec Chiara de chez Farmitoo.com

Entretien avec Grégoire de chez Park and view : « Il n’y a pas besoin de grande chose, le luxe de l’immersion en pleine nature suffit déjà largement. »

Bonjour Grégoire, pourriez-vous décrire en quelque mots la naissance du projet Park and view ?

Park and viewest né à partir d’un double besoin. D’un côté, je suis fils d’agriculteuret j’ai toujours vu les agriculteurs travailler dans les champs, au sein de leur élevage ou sur leurexploitation. Je sais aussi que le 65% du territoire français appartient aujourd’hui aux agriculteurs et que la plupart d’entre eux n’en retire aucun revenu touristique.

Les agriculteurs n’ont pas forcément le temps, la connaissance et les moyens pour lancer une activité touristique. Le monde agricoleest globalement isolé. Les contacts sont beaucoup plus faciles dans les villes que dans les campagnes. Pourtant, les agriculteurs ont autant besoin de trouver un contact humain que les gens du centre-ville.

De l’autre côté, les camping-cars en France sont aujourd’hui environ 500000, ce qui fait qu’il est très difficile de trouver un endroit pour tout le monde. Etant très nombreux, ils se trouvent souvent entassés dans des parkings, parce qu’il est malheureusement compliqué aujourd’hui de trouver un emplacement en pleine campagne.

Il y a donc une double problématique : l’isolementet les revenus des agriculteurs(souvent inférieurs à 350 euros par mois) et le besoin d’emplacementpour tous ceux qui souhaitent s’éloigner de la ville pour passer quelques jours au calme. C’est donc à partir de ces problématiques qui a eu lieu la naissance de Park and view !

Comment fonctionne votre plateforme Park and view ?

Park and viewpermet aux agriculteurs de proposer leurs emplacements gratuitement sur internet. Il suffit d’avoir 15m2 sur le bord d’un chemin pour un seul camping-car, au calme et sans vis-à-vis, pour créer son annonce sur notre site. Il n’y a pas besoin de grande chose, le luxe de l’immersion en pleine nature suffit déjà largement.

Plus dans les détails, un agriculteur va sur Park and view, il clique sur « soumettre un emplacement », il positionne son curseur géographique au mètre près et il choisit le nom pour son emplacement. Cela doit normalement être un nom sympa, qui rappelle le lieu et qui donne envie. Ensuite, il ajoute quelques indications par rapport au chemin, au type de camping-car pouvant s’y rendre et au prix de l’emplacement et… c’est parti !

Du coté client, les gens qui possèdent, ou ont envie de louer, un camping-car (sachant qu’aujourd’hui en France 20% des véhicules que l’on voit sur les routes sont loués) peuvent choisir l’endroit au calme qui leur convient le mieux, parmi les lieux proposés sur la plateforme.

Il suffit de télécharger l’application pour commencer son aventure. Il est possible de réserver son emplacement quelques jours avant, ainsi que à la toute dernière minute.

 

Comment se passe le premier contact entre les agriculteurs et les touristes ?

Par principe, nous voulons rendre les choses le plus facile possible. Par défaut, aucun service et aucun contact n’est obligatoire. Imaginons : l’agriculteurqui veut faire connaissance met son profil en vert. Cela signifie qu’il est disponible pour échanger et raconter son métier en faisant des nouvelles connaissances. En parallèle, les gens qui ont envie de se rapprocher encore plus du monde agricole et des métiers qui le caractérisent, vont choisir un emplacement correspondant aux profils verts.

L’application offre en même temps plein d’autres opportunités. Par exemple, si un agriculteur veut vendre ses propres produits il peut les afficher sur son profil en ligne et les commercialiser ensuite en direct via la boutique à la ferme.

Le but c’est vraiment de sortir du mode isolé pour pouvoir communiquer sur ces produits.

Après, en termes de services, l’agriculteur peut selon son choix, offrir des services : barbecue, panier pique-nique avec des produits locaux ou juste une table et des chaises à l’abri et au calme pour une immersion totale dans la nature.

Qu’est-ce qui caractérise spécialement votre business modèle ? Comment arrivez-vous à vous rémunérer ?

Pour commencer nous allons prendre 1€ de commisssion sur chaque location. Notre objectif à court terme ce n’est pas de s’enrichir mais d’être pas cher pour permettre vraiment aux gens de bénéficier d’un service diffèrent qui puisse apporter des bénéfices à la vie des agriculteurs ainsi qu’aux voyageurs.

L’objectif le plus important pour nous c’est de permettre aux gens du monde agricolede pouvoir profiter de ce qu’ils ont et de le partager, en même temps, avec des amateurs de l’agriculture.

Quelles sont vos principales valeurs chez Park and view ?

La vraie valeur ajoutée de Park and viewest aussi celle de donner la possibilité à des personnes qui sont en difficulté d’avoir des revenus complémentaires. Cette idée est vraiment révolutionnaire.

Le numérique c’est bien mais tout le monde n’a pas accès au numérique. Pour pallier cette lacune, nous cherchons des pionniers.

 

l s’agit de personnes qui vont parrainer les gens pour trouver les emplacements et qui par la suite les aident à créer l’annonce de l’emplacement en ligne.

Nos pionniers deviennent des membres fondateurs dès qu’ils ont réussi à parrainer 25 emplacements. Notre objectif est de devenir vraiment une grande communauté collaborative et partagée.

Combien êtes-vous à travailler chez Park and view ?

Nous sommes 3 : Lilly qui s’occupe de la communication, Damien qui est notre développeur web et moi-même, fondateur de Park and view.  Les applications mobiles sont disponibles et nous avons déjà de nombreux voyageurs qui profitent de beaux emplacements tous les jours !

Voici l’article ici : https://mag.farmitoo.com/fr/2019/07/10/park-and-view/

Category: ACTUALITES, ON AIME

Leave a Reply

Your email address will not be published.

  • Rechercher un emplacement